Tomosynthèse

Tomosynthèse ou Mammographie numérique 3D

 

Quel est le principe de la tomosynthèse ?shutterstock_26939809bis

La tomosynthèse est une méthode d’acquisition en trois dimensions qui permet l’obtention de coupes mammaires avec le double avantage de s’affranchir d’une part des structures parenchymateuses de voisinage, siégeant au contact d’un cancer et pouvant le masquer, et de négativer d’autre part les pseudo-images de cancer, engendrées par la superposition de plusieurs structures normales.
L’acquisition d’une image en tomosynthèse se fait dans le même temps que l’acquisition d’une image en mammographie 2 D, sans aucune gêne en termes d’inconfort ou de douleurs pour la patiente. 

 

 

 

 

La tomosynthèse (cliché de gauche) détecte de manière plus évidente le cancer du sein que sur le cliché 2D (à droite).

La tomosynthèse (cliché de gauche) détecte de manière plus évidente le cancer du sein que sur le cliché 2D (à droite)

La tomosynthèse est une technique d’imagerie du sein, en trois dimensions, dont les prémices et les premières expériences rapportées datent d’il y a plus de dix ans.

Elle est utilisée aujourd’hui en pratique clinique quotidienne dans quelques centres en France et de grosses études internationales norvégienne, italienne et nord-américaine ont montré son efficacité dans le dépistage organisé du cancer du sein. 

Cette technique est disponible au Centre Catalan d’Imagerie à Perpignan.

 

 

 

Quels en sont les intérêts et les avantages ?

il a bien été montré que la tomosynthèse permettait de mieux préciser et mieux analyser les contours d’une lésion potentielle en mammographie et surtout d’affirmer ou négativer la réalité de cette lésion. Elle est particulièrement utile dans les distorsions architecturales, images de diagnostic et de caractérisation relativement difficiles en mammographie.
Des études ont prouvé que le nombre de cancer du sein détecté par cette technique était multiplié par un facteur variant de 1.25 à 1.5 et que le taux de rappel des patientes était diminué de 15%.

 

 

Est-ce plus irradiant ?

La tomosynthèse que nous utilisons n’est pas plus irradiante qu’une mammographie classique. Une acquisition de tomosynthèse en termes de dose de rayons X est égale à celle d’une acquisition numérique 2D traditionnelle.
De plus, dans de nombreux cas, l’image 3D étant plus claire, cela évite des clichés supplémentaires qui sont eux, par définition, plus irradiants.

 

 

Quel est le coût ?

La tomosynthèse est facturée au même prix qu’une mammographie 2D classique.
Il n’y a donc aucun surcoût pour la patiente, ni pour la Sécurité Sociale, ni pour les mutuelles.